Le 16/05/2018 : La Libération Finale (suite)

par Laurianne Granier

« PARCE QUE LA VIE EST TELLEMENT PLUS BELLE QUAND ON LA REGARDE AVEC LES YEUX DU CŒUR ! »

Avant de commencer votre lecture, veuillez lire la page sur les connaissances indispensables.

 

Je me connecte.

Je serre dans mes bras la Source et la Mère Divine.

Je leur dis, en serrant leur main dans les miennes :

« Je vous prie de m’excuser pour hier.

J’ai été obligée d’interrompre la séance pour retourner à ma vie terrestre. »

Elles me sourient tendrement et secouent la tête lentement, me signifiant qu’elles comprennent et que cela ne pose aucun problème.

Je leur souris en retour et je poursuis :

« Je souhaiterais donc reprendre là où je m’étais arrêtée hier.

Mais avant cela, je voulais vous dire à quel point la compréhension qui m’a été apportée hier concernant les choses et les épreuves que je vis, m’a énormément soulagée

et m’a délivrée presque instantanément.

Après cette séance, et malgré le fait que je n’ai pas pu la terminer, j’ai repris confiance en moi,

en ce que je suis, en mon avenir et en vous.

C’est grâce à ça que j’ai pu reprendre du poil de la bête et me sentir bien de nouveau.

Pour tout cela, je vous remercie du fond du cœur. »

La Source et la Mère Divine me tendent alors les bras et nous faisons un câlin général, unissant nos cœurs plein d’amour.

« À présent, je souhaiterais continuer la séance d’hier. »

À ces mots, la Source fait un geste de la main et la lumière aveuglante nous entoure à nouveau.

Je me retrouve face au cristal géant dans la forêt d’Arendall’an, tandis que le sceau qui est projeté sur mon front et mes mains active les Mémoires oubliées en moi.

Me voici de nouveau face au petit Être de Lumière tout de vert, juste après que la forêt se soit formée en un éclair autour de nous.

Je m’agenouille près de lui, je le serre dans mes bras avec tendresse et je lui dis :

« Petit Être, je te prie de m’excuser d’avoir interrompu notre séance d’hier.

Mais je suis là maintenant et je t’écoute.

Tu me disais que c’était ainsi que vous redonniez vie à un lieu dévasté.

Peux-tu m’expliquer comment cela fonctionne, s’il-te-plaît ? »

Il grimpe alors sur mon épaule pour se placer près de mon visage et je me relève.

Il me dit :

« Vois-tu ce qu’il vient de se produire ?

En fait, ce que nous venons de faire, c’est planter la graine de lumière dont cet endroit a besoin pour reprendre vie.

À présent, l’empreinte de Lumière qui s’est formée, ou l’empreinte énergétique si tu préfères, sera comme un modèle, un patron, qui guidera la repousse de la nature dans la dimension physique. Celle-ci n’aura donc qu’à suivre le modèle préétabli et à s’y conformer.

C’est donc ainsi que nous, les Êtres de Lumières, guidons la nature dans son évolution et son expansion sur Terre. »

« C’est merveilleux ! »

Lui dis-je.

« Mais pourquoi me montrer tout cela ? »

Pourquoi m’avoir donné cette graine de lumière pour que ce soit moi qui la plante ? »

Le petit Être sourit de toutes ses dents, semblant fier de ce qu’il est sur le point de m’annoncer.

Il saute pour redescendre sur le sol et me tend les mains. Je m’agenouille devant lui et je lui donne ma main. Il l’ouvre en grand et place ses mains à plat sur ma paume.

Puis, il plante son regard brillant de malice dans le mien et il me dit :

« C’est parce que toi aussi, tu peux le faire ! »

« Je ne comprends pas. Comment cela ? »

Il regarde ma main et en faisant pression dessus, il me dit :

« Tu as le pouvoir de redonner vie aux endroits dévastés, aux lieux où la souffrance fut telle que toute vie a disparue !

C’est toi qui va « replanter » le Nouveau Monde, celui où la Vie reprendra ses droits, où toutes les espèces vivront en harmonie et où chacun respectera tous les autres !

C’est toi qui va implanter cette empreinte de Lumière sur Terre afin que le monde se transforme selon ce modèle !

Et c’est donc toi qui doit modeler le monde du futur afin qu’il soit merveilleux pour tous ! »

Tandis qu’il me dit cela, une vision me vient.

Je me vois dans le futur dans un lieu dévasté par la guerre. Les bâtiments sont en ruine, et le vent balaie la poussière et les cendres. Ce sont les seuls vestiges de ce qu’il s’est passé ici !

Je me concentre et une graine de lumière apparaît dans ma main. Je la dépose sur le sol et, autour de moi, prennent forment la nature, la vie, une belle et grande forêt, et une large rivière, tout cela accompagné de nombreux Êtres de Lumière.

Je place le souhait profond que tous ces êtres, humains, animaux, végétaux, minéraux et Êtres de Lumière vivent dans l’harmonie, dans le respect, et qu’ils n’aient plus besoin de s’entretuer pour se nourrir.

Je me vois créer l’empreinte du Paradis sur Terre, tel que je l’ai toujours rêvé.

Je n’en crois pas mes yeux en voyant cette vision.

Mon air ébahi doit être drôle à voir, car mon petit compagnon se met à rire doucement.

« C’est incroyable ! »

Lui dis-je.

Je regarde ma main qui s’illumine d’une belle lumière dorée scintillante.

« Je n’aurais jamais pensé pouvoir faire quelque chose d’aussi extraordinaire !

Je me sens tellement heureuse et surtout honorée que l’on me confie une telle mission !

Cela dépasse mes rêves les plus fous ! »

Le petit Être me dit alors :

« Et j’ai un secret à te confier. »

Il s’approche de mon oreille et murmure :

« C’est encore loin d’être tout !

Ce que tu ne sais pas encore, c’est que tu seras l’Ambassadrice du Nouveau Monde sur Terre !

Tu seras la porte-parole de tous les Êtres de Lumière auprès des autorités du monde actuel et tu devras te faire entendre auprès de tous pour leur transmettre notre voix et nos souhaits pour l’élévation de ce monde ! »

En écoutant cela, les bras m’en tombent.

Une vision me parvient et je me vois dans une grande assemblée au milieu de personnes importantes.

Je me lève de ma chaise et tous m’écoutent attentivement.

Je parle au nom de la Mère Divine, de la Source et de tous les Êtres de Lumière. Et je donne des instructions nécessaires pour changer le monde et l’élever.

La vision s’arrête là.

Je regarde le petit Être qui a l’air très content de l’effet de cette révélation sur moi.

En voyant son air satisfait et fier, je ne peux m’empêcher de rire.

Je lui demande d’un air espiègle :

« Aurais-tu autre chose à me révéler ou à me dire, cher petit ami ? »

Il saute dans mes bras pour m’étreindre, et me dit :

« Merci ! Merci pour tout ce que tu fais pour nous ! ».

Je sens son cœur grand ouvert et plein d’amour qui s’adresse en moi.

Je lui rends son étreinte et je lui réponds :

« De rien, mon chéri. C’est moi qui te remercie,

qui vous remercie tous de tout ce que vous faites et d’être aussi fantastiques !

Je vous aime fort ! »

Puis je lui dis au revoir et je retourne dans la forêt d’Arendall’an.

Je retire mes mains du cristal et je les regarde en souriant.

Je me baisse pour caresser le petit lapin qui ne m’a pas quittée des yeux.

Je lui dis :

« Je te remercie de m’avoir guidée jusqu’ici, petit lapin. »

Puis je le serre dans mes bras avec tendresse et je l’embrasse.

Je remercie aussi tous les habitants de cette belle forêt et je me concentre pour revenir auprès de la Source et la Mère Divine.

Lorsque je réapparais devant elles, elles s’échangent un sourire satisfait, devant mon visage apaisé et souriant.

Je leur demande :

« Je vous remercie pour cette magnifique découverte.

Pourriez-vous à présent me dire de quelle manière concrète je peux me défaire

des conceptions humaines restantes qui m’empêchent d’accéder au monde de lumière ? »

La Source me sourit joyeusement, puis elle place ses deux mains à plat devant moi.

Apparait alors une graine de lumière qui flotte à quelques centimètres au-dessus de ses paumes.

Elle me dit :

« Tu vois cette Graine de Lumière ? C’est la même que celle que tu as vu à l’instant dans la forêt d’Arendall’an.

Mais elle a en réalité plusieurs fonctions. »

Elle la dépose à mes pieds.

Je me mets à flotter, tandis qu’une lumière commence à émaner de la Graine et à m’entourer.

Des rayons de lumière sinueux commencent alors à en sortir, et, tels des lianes, ils m’enlacent et pénètrent en moi.

Je sens alors tout mon être se transcender. Tout en moi change, ma vision, ma manière de penser et de voir les choses, mes capacités extrasensorielles, même mon corps physique semble élever sa vibration.

« Que se passe-t-il ? J’ai l’impression d’être libérée de tous mes poids,

aussi bien physiquement qu’émotionnellement et mentalement !

J’ai même l’impression de voir la brèche s’entrouvrir sur le monde de lumière devant mes yeux ! »

Je sens un tourbillon d’énergie dans ma tête. Mon troisième œil et mon chakra couronne semblent comme des ouvertures béantes.

La Source me prend les mains :

« La Graine de Lumière t’élève dans la dimension supérieure.

De la même manière qu’elle place une empreinte énergétique sur la Terre, elle met en place l’énergie de la dimension supérieure dans tout ton être, dans tes chakras et dans ton ADN pour que tu évolues selon ce modèle et que tu transcendes vers le Nouveau Monde dès à présent ! »

« C’est extraordinaire ! Comment l’utiliser alors ?

Et que puis-je faire pour compléter son action ? »

La Source me montre une vision.

Je tiens la Graine qui flotte entre mes mains.

Et je me concentre sur elle, déversant en elle tout l’amour que je porte au monde, à la nature, aux animaux, aux Êtres de Lumière, afin de renforcer son énergie.

Et je place l’intention que tous vivent en parfaite harmonie et respect.

Puis je l’implante en moi.

Cela permettra de renforcer en elle l’énergie du Paradis que je souhaite plus que tout recréer sur Terre, et donc en moi, me permettant de devenir cette personne qui sera digne d’être l’Ambassadrice du Nouveau Monde sur Terre.

Je me sens tellement bien !

Ça me parait tellement palpable, réel et concret !

Je sens vraiment que je peux devenir cette personne ! Et qu’ainsi, tous mes rêves se réaliseront.

Je rouvre les yeux et je regarde la Source et la Mère Divine, un air heureux et comblé sur le visage.

Elles me sourient avec beaucoup de joie en retour.

Nous nous serrons dans les bras les unes des autres à nouveau et je les remercie de cet extraordinaire cadeau.

Je leur dis :

« Pour terminer, je souhaiterais vous demander conseil.

Que pourrais-je dire à ma famille pour calmer leurs inquiétudes concernant mon avenir ?

Car le fait que je ne travaille pas, dans le sens conventionnel du terme, que je n’ai pas de revenus, que nous nous en sortions à peine avec Ioan, que nous ne puissions pas devenir propriétaires, que je ne cotise pas pour la retraite,

et toutes ces choses qui sortent des clous dans ma manière de mener ma vie

les inquiètent profondément. »

La Mère Divine s’approche, me caresse le visage en souriant et me dit :

« Dis-leur que mener ta vie ainsi est ton choix, pleinement et simplement ; et que cela te rend heureuse et comblée.

Que tu fais ce qui te correspond parfaitement et que tu en assumes pleinement les conséquences.

Que tu fais le choix de ne pas te soucier du matériel afin de vivre une vie simple, mais pleine de signification.

Que tu veux vivre ta vie pleinement, sans contraintes et sans subir la pression sociale.

Et que ce qui compte le plus à tes yeux, c’est de t’accomplir dans le bonheur de vivre chaque journée comme tu l’entends. »

Je les remercie et je ressors.

 

Vous aussi, vous pouvez le faire :

Rendez-vous sur la page des Cadeaux de Lumière : à venir

 

< RETOUR AU JOURNAL

< RETOUR AUX CADEAUX DE LUMIÈRE

error: Ce contenu est protégé