LIVRE TOME 3 – extrait

par Laurianne Granier

« PARCE QUE LA VIE EST TELLEMENT PLUS BELLE QUAND ON LA REGARDE AVEC LES YEUX DU CŒUR ! »

Résumé :

Au retour de mon séjour au Canada, les choses commencèrent à changer.

La relation inattendue avec une de mes clientes, qui se révèle être un de mes Guides Spirituels incarnés, et la découverte d’une connection spéciale avec la Mère Divine m’ont alors permis d’entamer un nouveau tournant dans ma vie.

Et Je pus alors prendre la route directe vers la réalisation de mon plus grand rêve : celui de la création d’un centre spirituel dans un beau petit coin de nature.

Dans celui-ci pourraient s’épanouir de nombreux animaux. Des enfants, des familles et tous auraient la possibilité de venir se ressourcer, suivre des retraites spirituelles et apprendre toutes les techniques que j’ai développé afin de vivre mieux, heureux et en harmonie avec le monde dans lequel nous vivons.

Venez découvrir comment le destin intervient dans nos vies et se construit pas à pas lorsque nous savons écouter et nous remettre en question !

Vous comprendrez aussi que, quelque soient les aléas de notre chemin, nous pouvons tout surmonter et continuer à avancer vers nos rêves !

 

Extrait :

Le Paradis sur Terre
Le 12 février 2017

 

Je me connecte à l’Être de Lumière que je suis.

Je sors directement dans mes Jardins Célestes et la Mère Divine est là, qui m’attend.

Je la salue, je la serre dans mes bras et je la remercie d’être là.

Je lui dis :

« Aujourd’hui, j’aimerais découvrir ce que ma mission

dans le centre que je souhaite créer

et ma Mission de Vie vont réellement m’apporter,

et quelles sont les motivations qui me permettront

de les accomplir. » 

La Mère Divine s’assoit avec moi parmi les fleurs des Jardins Célestes.

Avec un beau sourire, elle me prend les mains et je vois alors nos deux consciences qui s’élèvent au-dessus de l’Univers.

Je sens que nous accédons à des informations très anciennes.

La Mère Divine me parle et en même temps, je suis le parcours de celle que j’étais au moment de son récit.

Elle me dit :

« Au commencement, il y avait le Paradis sur Terre, c’était l’Ancien Monde.

Toutes les espèces vivaient en harmonie les unes avec les autres et se guidaient mutuellement pour avancer et progresser.

Vous communiquiez tous par la pensée et l’amour qui vous liait faisait votre force. Vous passiez de nombreuses heures à

méditer pour vous nourrir de la Lumière et pour avancer sur votre chemin.

En ces temps-là, vous étiez tous connectés à votre Conscience Supérieure et vous exprimiez tous votre véritable nature à

chaque instant de votre vie.

Toi, tu te sentais heureuse et fière de la Paix qui régnait.

Puis, vint le temps de la discorde entre les humains.

En voyant cela, tu tentas de les raisonner, de les arrêter.

Mais rien n’y fit. Et c’est avec un grand désespoir que tu assistas au déchirement de cette paix et de ce bonheur.

Tu vis alors tout ce que tu chérissais s’entre-tuer et le lien qui les unissait se rompre. Toi seule restas la même.

Face à tout cela, ta tristesse et ton incompréhension furent immenses et tu quittas ce monde pour t’enfermer loin de toute

cette horreur.

Tu restas endormie pendant un long moment dans ton œuf de Lumière, ne souhaitant pas faire partie à nouveau de ce

monde.

Puis, je vins te trouver et je te choisis car ton Âme était spéciale. Ton réveil fut douloureux car tous les souvenirs te revinrent

d’un seul coup et la première émotion que tu ressentis fut une immense tristesse pour tous ceux qui souffraient sur Terre.

Je me suis alors approchée de toi et je t’ai pris dans mes bras pour te consoler.

La seconde émotion que tu ressentis fut donc mon Amour Inconditionnel.

Je t’ai alors demandé de sécher tes larmes et je t’ai expliqué que je t’avais choisie pour travailler pour moi dans les Royaumes

Célestes que j’avais créés, dans le but d’y instaurer la Paix et l’Amour qui te rendaient heureuse.

Mais tes préoccupations étaient toujours présentes et tu me demandas ce qu’il en était de la Terre, de ses habitants et de

leurs souffrances immenses. En effet, ton Âme est au départ rattachée à la Terre et tu n’arrivais donc pas à ignorer la peine de

ceux que tu chérissais.

Je te répondis alors que, quand le moment viendrait, tu aurais l’occasion de descendre sur Terre pour travailler à y restaurer la

Paix et l’Amour, et qu’à ce moment-là, je t’apporterai toute l’aide nécessaire pour que ton message soit entendu.

Je sentis alors une Lumière s’éveiller en toi, tellement le souhait d’accomplir cela était fort en toi, et l’Espoir revint dans ton

cœur.

Le soulagement que tu ressentis à ce moment te permit de sourire à nouveau.

Après cela, nous avons commencé à travailler ensemble : je te formais, t’instruisais et te faisais découvrir les divers Royaumes

que j’avais créés et les Êtres qui les peuplaient.»

Tandis que la Mère Divine me raconte tout cela, je sens tous ces vieux souvenirs s’éveiller en moi et la douleur m’assaille à

nouveau.

Je pleure à chaudes larmes de revivre tout cela.

Je demande :

« Chère Mère Divine, il y a quelque chose que je ne comprends pas.

Dans une séance précédente, j’ai vu que lorsque tu as choisi mon Âme,

celle-ci était une Âme-Ange en gestation, donc qui n’était pas encore née.

Si tel est le cas, qu’étais-je donc à l’époque où je vivais dans l’Ancien Monde ? »

Elle me répond :

« Tu étais une Âme humaine déjà très avancée, et en mourant, tu as gagné le droit de te métamorphoser et de renaître en

Âme-Ange.

C’est pourquoi ta dormance a été longue.

Il en est toujours ainsi, les Âmes de ceux qui vivent dans la dimension physique, après avoir évolué grandement, peuvent se

métamorphoser en Âme d’Êtres de Lumière et renaître en tant que tels.

Mais c’est un droit qu’il faut gagner au prix d’une évolution très poussée. Peu y parviennent.

Ton désir de sauver les habitants de la Terre était tellement puissant dans ton cœur que cela t’a poussé à devenir celle que tu

es aujourd’hui. »

« Je comprends maintenant pourquoi j’ai passé toute ma vie à rêver

que ce paradis revienne sur Terre

et à me sentir tellement mal dans ce monde.

Chère Mère Divine, peux-tu à présent me dire ce qu’il en est

concernant ma mission dans le centre que je souhaite créer

et ma Mission de Vie,

et la passion qui va me pousser à les accomplir. »

La Mère Divine me demande de la suivre et nous arrivons au bord d’une falaise. Nous sautons dans le vide et nous

descendons en flottant lentement.

En bas, je vois un champ de fleurs. Lorsque nos pieds se posent sur le sol, les couleurs des fleurs et du soleil au-dessus de nos

têtes m’éblouissent.

Des oiseaux chantent tout près de nous, d’autres animaux jouent gentiment entre eux et des enfants accourent vers nous en

riant.

Un sentiment de paix, d’amour et d’appartenance incroyable m’envahit.

Je me sens vraiment bien.

La Mère Divine me dit :

« Ta seule véritable motivation pour créer ce centre sera de recréer sur Terre ce paradis que tu as perdu par le passé, le seul

endroit où tu te sens véritablement chez toi et où ton cœur est en paix.

Cela va être magnifique et tu t’y sentiras entière.

En ce qui concerne ta Mission de Vie, c’est parce qu’au fond de toi, tu sais que la souffrance est là, partout dans ce monde et

que tu n’es pas quelqu’un qui peut fermer les yeux face à cela.

Ta compassion va donc te pousser à guider les autres, à les porter vers la Lumière.

Et de la même manière que dans tes cours tu cherches avant tout à inculquer aux gens une philosophie de vie, tu vas faire

tout ce qui est en ton pouvoir pour éveiller les personnes qui viendront à toi et révéler la conscience qui sommeille en elles,

afin que chacune puisse changer sa vie de lui-même.

Tu vas bousculer les mentalités et tu vas détruire tous les carcans dans lesquels les gens s’enferment par facilité et par peur

de prendre leur vie en main.

Beaucoup de gens essaieront de t’arrêter en te discriminant, mais ta puissance est trop grande et rien n’entravera ta route.

Nous te protégerons tout du long. »

Je la remercie.

Je comprends à présent pourquoi j’ai toujours eu en tête cette image de paradis où tous les êtres vivants vivaient en paix, et

pourquoi j’avais une si grande incompréhension face à la cruauté des humains et de la nature.

C’est en fait parce que les souvenirs de mon Âme de l’Ancien Monde étaient clairs et actifs en moi.

Et le fait d’avoir vécu à nouveau aujourd’hui la douleur de perdre ce paradis a réveillé en moi un désir encore plus ardent de le

reconstruire ici-bas, à travers mes deux missions sur Terre.

À présent, je me connais encore mieux et je vais pouvoir avancer encore plus loin.

Je remercie et me déconnecte.

 

FIN

*Tous les noms ont été modifiés.

error: Ce contenu est protégé