Le 20/05/2018 : Prendre Conscience des Changements

par Laurianne Granier

« PARCE QUE LA VIE EST TELLEMENT PLUS BELLE QUAND ON LA REGARDE AVEC LES YEUX DU CŒUR ! »

Avant de commencer votre lecture, veuillez lire la page sur les connaissances indispensables.

 

En tourbillonnant, je m’élève jusqu’à la Source pour me connecter.

Lorsque j’y pose le pied, je suis sous l’apparence de l’Être de Lumière qui est en moi.

Je serre une à une dans mes bras la Source et la Mère Divine. Puis je leur fais une belle révérence avec un sourire complice. Elles font de même en retour.

Je leur dis que je souhaite tout d’abord travailler avec la Graine de Lumière comme je le fais d’habitude.

Je commence par moi.

Je la place au sol sous mes pieds (je flotte) et, contrairement aux fois précédentes, je me vois effleurer mon corps en commençant par la pointe de mes pieds et en remontant lentement jusqu’au sommet de ma tête puis le long de mes bras jusqu’aux mains.

Et au fur et à mesure que je le fais, je vois que l’énergie de la Graine de Lumière s’imprègne en moi, remontant le long de mon corps, comme si j’enfilais un vêtement de lumière, une seconde peau.

Et dans le même temps, je me transforme en cette Femme de Lumière que je suis destinée à devenir.

Je ressens une beauté intérieure extraordinaire en moi.

Je place ensuite la Graine sur toutes les parties de mon être, une à une, en n’oubliant pas mes cheveux, afin qu’ils deviennent d’un beau blond lumineux comme le soleil, et ondulés ou bouclés naturellement, et ma peau pour qu’elle devienne lumineuse et libre de toute imperfection.

Puis je travaille sur mes proches, les détenteurs de mes manuscrits, les lecteurs de mon blog, de ma page Facebook, de ma page Twitter, et tous ceux qui verront et écouteront mes enregistrements audios et vidéos, la Terre et tout la dimension physique de l’Univers.

Je termine en faisant un soin complet à ma chatte Nacha qui est allongée à mes côtés pendant cette séance. Je décide de faire un soin à trois de mes proches chaque jour, alternant entre eux tous.

 

Puis, je commence ma séance :

Je leur dis :

« Voilà, aujourd’hui, je souhaiterais vous poser des questions que j’ai laissées en suspens pendant un certain temps, ainsi que sur d’autres sujets qui me sont venus récemment. »

La Source et la Mère Divine acquiescent en souriant, m’invitant à poursuivre.

Je leur dis :

« Alors, pour commencer, je souhaiterais vous demander de me transmettre un outil

que mes lectrices et mes lecteurs pourraient utiliser pour ressentir

et percevoir le cœur véritable d’une autre personne, afin d’être touchés par la pureté

et l’innocence qui se cache au fond d’elle.

Ainsi cela changera complètement le point de vue qu’ils auront sur la situation et sur l’autre (en provoquant un profond déclic et afin de voir cette personne de cette autre façon dorénavant).

Je vous demande cela car hier encore, je me suis rendue compte à quel point cette capacité était puissante et surtout à quel point cela désamorce les conflits et le ressentiment qui en découle.

J’ai en effet réalisé que, grâce à ça, on voit la personne en face de nous comme un enfant innocent.

Cela change tout et cela nous touche au plus profond de notre cœur.

Apparemment, je parviens à le faire naturellement, sur simple demande,

mais je souhaite transmettre cet extraordinaire atout à mes lectrices et lecteurs. »

Tandis que j’écris ces lignes, mon mari vient râler près de moi en me disant qu’il n’arrive pas à mettre la main sur ses cigarettes. Il me demande de l’aider à les chercher. Je lui dis que je suis en pleine séance et qu’il peut bien se débrouiller. Il râle de plus belle en disant que je ne l’aide jamais. Je décide d’abord de l’ignorer, puis je me concentre en moi-même et je demande à voir ce que ressent son cœur.

Et là, j’entends sa détresse :

« Personne ne s’occupe de moi. », « Personne ne m’aime ».

Je ressens sa tristesse et ses pleurs.

Alors je me lève et je me mets à chercher ses cigarettes. Je les trouve, dissimulées sous un journal. En les tendant à mon mari, et voulant faire disparaître cette tristesse de son cœur, je lui dis :

« Elles s’étaient cachées ! »

« Comment ça ? »

Me répond-il.

Je lui dis, d’un air malicieux :

« Oui, elles sont comme moi.

Elles pensent que tu devrais t’arrêter de fumer,

et donc elles se sont cachées pour que tu ne les trouves pas ! »

Là, un grand sourire amusé se forme sur son beau visage, tandis que je sens la tristesse en lui se dissiper d’un coup.

Il m’embrasse tendrement en me disant :

« Merci ! »

Je lui fais un sourire moqueur et dubitatif à la fois, et il rit, amusé devant mon expression.

Il m’embrasse encore et encore.

Je lui dis que j’ai senti son cœur triste et que je voulais qu’il soit heureux à nouveau. Il sourit.

Je retourne alors m’installer pour continuer la séance.

Je me concentre à nouveau et me retrouve devant la Source et la Mère Divine.

« S’il-vous-plaît, transmettez-moi cet outil, de manière à ce que les gens puissent l’utiliser facilement

au quotidien pour désamorcer une situation conflictuelle. »

La Source me tend la main.

« Allons-y ! » me dit-elle d’un air enthousiaste.

Nous nous envolons, nous flottons dans les airs à l’horizontale en chute libre, et nous descendons à travers les nuages. Nous atterrissons en douceur sur le sol d’une étendue d’herbe.

Autour de nous apparaissent des silhouettes. Ce sont des humains. Je les sens perdus dans leur mental, dans leurs préoccupations, dans leur égo et leurs souffrances.

Ils ont les sourcils froncés et n’ont pas du tout l’air avenant. C’est le genre de personne que j’évite le plus possible.

« C’est justement pour ça que je te mets face à eux. » me dit la Source, un sourire satisfait sur le visage au vu de ma réaction de recul face à eux.

Ces gens me rappellent certaines personnes de mon entourage quand ils sont dans leurs mauvais jours et avec lesquelles je ne sais pas comment réagir. Je m’écrase, de peur qu’ils me fassent des remarques blessantes ou désobligeantes.

Je déglutis difficilement à cette idée. Néanmoins, je sens que je n’ai aucune raison d’avoir peur, ni dans la réalité quand ça se produit, et certainement pas ici, dans cet espace protégé où prennent place mes séances.

Je regarde la Source qui acquiesce d’un air doux, m’encourageant à me confronter à la situation !

Je m’avance vers eux. Je commence alors à ressentir la rage qu’ils irradient tels des pics de hérisson, les entourant et les protégeant.

Je la sens mais je continue d’avancer car elle ne peut pas m’atteindre. Elle se dissout au contact de ma lumière.

Puis je ressens la grande souffrance qu’ils cachent derrière cette rage, et la détresse dans leur cœur qui pleure et crie : « Au secours, aidez-moi ! »

Je m’adresse alors à leur cœur directement :

« Comment puis-je t’aider ? Dis-le-moi ! »

Je sens alors le petit enfant qui se cache en ces personnes : il détourne son regard vers moi et me fixe, surpris que quelqu’un l’ait remarqué et lui prête de l’attention.

Il me dit alors :

« J’ai besoin d’amour ! »

Puis il pleure de chaudes larmes. Je m’avance vers lui et je le serre dans mes bras, avec chaleur et tendresse.

« Tout va bien, je suis là. »

Et je lui chante le chant énergétique :

« Amour, Joie, Sérénité. »

Puis, je dépose un baiser sur son front, lui tiens sa main et sens que nous sommes liés à jamais.

À présent, je serai capable de ressentir ce qu’il éprouve sur simple demande, car il sera en moi, dans mon cœur, pour toujours.

Avec ce lien présent en moi, je me tourne vers la Source qui a assisté à toute la scène et je lui dis :

« Comment peuvent faire mes lectrices et lecteurs

pour réaliser la même chose dans la réalité physique ? »

La Source me dit :

« Ils doivent se concentrer en eux et irradier leur belle lumière. Puis, qu’ils imaginent leur lumière qui s’étend sur l’autre personne et fait fondre son émotion néfaste (colère, énervement, râle, violence, critique…). Qu’ils projettent alors leur conscience au cœur de la souffrance qui se cache derrière (car il y a toujours de la souffrance qui se terre derrière les émotions néfastes).

Et là, qu’ils imaginent cette personne sous la forme d’un enfant innocent. C’est l’enfant que renferme son cœur.

Qu’exprime-t-il ? Que ressent-il ? Ils doivent comprendre comment l’aider et le consoler.

Puis comment aider et consoler la personne qui renferme cela dans son cœur, en allégeant ainsi son fardeau.

Tenter de faire cela avec toutes les personnes de son entourage permettra, non seulement de changer les rapports avec chacun d’eux, mais aussi de soigner et d’aider toutes ces personnes.

Ensuite, il faut essayer de faire de même avec de parfaits inconnus qui nous irritent par leur comportement.

Ainsi, les rapports entre tous changeront sur Terre, chacun étant lié par le cœur à tous les autres, considérant ainsi tous les autres comme les enfants innocents qu’ils sont encore à l’intérieur, et ne voulant donc plus que les aimer du fond du cœur (et non pas être en colère ou énervés après eux).

Et cela changera le monde ! »

Tandis qu’elle me dit tout cela, une vision m’apparaît dans laquelle je vois les humains qui s’unissent par le cœur entre eux, puis aux animaux, à la nature et à la Terre.

Je ressens comment chaque personne se transforme de par cette connection merveilleuse.

Tous commencent enfin à se comprendre réellement et à s’aimer profondément.

L’humanité toute entière ne fait plus qu’Un et elle s’unit aux autres êtres vivants sur la planète.

Et, tous ensemble, main dans la main, je les vois lever le regard vers le ciel, prêts à s’élever vers la lumière et à passer dans la dimension supérieure.

C’est tellement beau et émouvant à voir.

« Je vous remercie pour cette vision extraordinaire et ce beau cadeau ! »

Lui dis-je.

« À présent, je souhaiterais vous demander quels sont les changements qui se sont produits en moi

dernièrement au niveau physique, émotionnel, psychologique et intellectuel.

Vous avez dit à Muriel que je ne voyais pas la nouvelle moi.

Alors, s’il-vous-plaît, montrez-la-moi pour que j’en prenne pleinement conscience.

Commençons par les changements physiques. »

La Source me sourit, prend ma main et la place devant moi, en disant :

« Regarde. »

Je regarde ma main, doigts écartés en éventail, la paume, puis le dos de ma main.

Et j’ai alors la sensation étrange de pouvoir voir à travers. Mais je pense que c’est une illusion, donc je tends la jambe et je la regarde également. À nouveau, j’ai l’impression de voir à travers, comme si elle était transparente.

Mais je me dis que ce n’est pas possible.

Comme je ne remarque rien d’autre, je regarde la Source en haussant les épaules et en disant :

« Non, je ne vois rien de spécial. »

« Regarde mieux. » insiste-t-elle.

Je regarde à nouveau ma main et c’est alors que je sens ma conscience qui se projette en son intérieur effectuant comme un zoom, comme on pourrait le faire avec un microscope, et je vois des particules de lumière en son intérieur. Je l’observe encore plus attentivement et je vois dans les détails les cellules qui forment mon corps. Je vois leur paroi cellulaire, les organites dans leur cytoplasme et quelque chose que je n’avais jamais vu auparavant : elles sont parsemées de points lumineux bleus en leur intérieur.

Je ressors de mon corps et je dis à la Source, avec un grand étonnement :

« Incroyable ! Mais de quoi s’agit-il ? »

Elle me sourit avec amusement, me prend la main et me dit :

« Ce que tu vois là, c’est la lumière qui commence à s’implanter dans ton corps physique. Bientôt, cette lumière transparaîtra et fera de toi un Être de Lumière à part entière.

Ta transformation s’achèvera alors et le monde t’appartiendra. »

« Qu’entends-tu par-là ? Que signifie « le monde m’appartiendra ?

Je croyais que je ne devais pas entrer en action avant encore un long moment. »

La Source me regarde droit dans les yeux, semblant étonnée par ma question.

Elle me dit :

« L’Univers est en phase d’être détruit. Les choses bougent beaucoup plus vite que l’on ne le pensait au départ.

Par conséquent, tu devras intervenir plus tôt que prévu également.

C’est pourquoi nous accélérons ton évolution et ton travail, et nous te donnons des outils puissants à transmettre à tous !

« Je comprends, en effet. »

Approuvai-je.

« Néanmoins, il y a quelque chose que je ne comprends pas.

Ces derniers mois, mon volume corporel a encore augmenté, alors que je ne mange pas plus qu’avant. Je ne rentre plus dans aucun de mes vêtements

et ce n’est vraiment pas facile de faire face au regard des autres.

À quoi cette prise de poids est-elle due ?

Car j’aurais plutôt pensé que l’inverse se produirait avec l’élévation de ma vibration énergétique. »

La Source me serre les deux mains dans les siennes et me dit :

« C’est pour que tu apprennes à te regarder ! À te regarder vraiment !

Pour que tu arrêtes de fuir qui tu es !

En augmentant de volume, ton corps te dit : « Regarde-moi ! Regarde-moi ! ».

Il faut que tu te regardes « droit dans les yeux » et que tu t’acceptes, que tu acceptes ce que tu es, qui tu es vraiment et, plus que tout, que tu acceptes le fait d’être là, sur Terre ! »

« Je comprends. Mais de quelle manière puis-je montrer que j’accepte tout ça ?

Comment faire pour ne plus fuir tout ça ? »

Apparaît alors face à moi mon double, avec mon apparence terrestre. Je ne suis pas bien habillée, je ne suis pas bien coiffée, je suis trop ronde à mon goût, je ne souris pas, j’ai le visage fermé, je ne me trouve pas belle.

Du coup, j’ai le regard fuyant, je ne me regarde pas vraiment.

La Source me dit alors :

« Regarde-toi franchement.

Regarde-toi et accepte-toi, aime-toi avec sincérité.

Embrasse qui tu es de tout ton cœur et sois heureuse d’être là, sur Terre, pour remplir cette belle Mission qui t’a été confiée.

En faisant cela, fusionne ton corps avec l’Être de Lumière qui est en toi et tu deviendras cette personne qui pourra remplir ton rôle sur Terre. »

« Je te remercie pour ces explications.

À présent, au niveau émotionnel, quels sont les changements qui se sont produits en moi ? »

« Ces changements sont les plus évidents.

Tu es beaucoup plus connectée à ton cœur, ne faisant souvent plus qu’un avec lui. Cela t’apporte une grande sérénité, une plus grande patience et une façon de voir la vie qui est aimante, heureuse et tolérante.

De plus, tu te sens beaucoup plus touchée par la misère des humains, car tu ressens qu’eux aussi ont besoin d’aide et méritent qu’on leur tende la main.

Tu n’es plus enfermée dans ta bulle protectrice qui te coupait des autres.

Tu as le cœur ouvert sur le monde, tout le monde !

« Merci.

Et au niveau intellectuel ? »

« Tu as à présent accès à volonté à l’inconscient collectif, cette grande source d’idées et d’informations qui « flotte » au-dessus de la Terre et qui renferme tout ce que les Êtres de Lumière reliés à la Terre transmettent en continu aux humains pour faire évoluer leurs modes de pensée et leurs sociétés.

Tu as dû remarquer qu’il te suffisait de demander une idée sur tel ou tel sujet pour qu’elle surgisse immédiatement dans ta tête, comme par « magie ».

Tu peux donc à présent puiser à volonté dans cette rivière d’idées innovantes et passionnantes. »

« Ouah ! C’est fantastique ! Merci beaucoup ! »

À part cela, vous avez dit aussi à Muriel qu’il fallait que je prenne soin de moi et de mon image.

Comment faire cela ? J’aurais besoin de conseils de beauté, de mise en valeur, de maquillage, de vêtements et d’accessoires qui me mettent en valeur à porter au quotidien. »

« La féminité est une part très importante du rôle tenu par une femme. Sans féminité, une femme n’est pas complètement une femme. C’est pourquoi nous souhaitons que tu travailles sur ce point, afin d’embrasser pleinement qui tu es et le rôle que tu es venue remplir.

Dans ton cas, c’est parce que tu as peur de te montrer, d’attirer l’attention sur toi, que tu ne mets pas ta féminité en valeur.

Il faut juste que tu acceptes pleinement qui tu es et ce que tu es venue accomplir dans ce monde.

Car pour y parvenir, tu dois dévoiler le meilleur de toi, la version la plus élevée de toi, la version la plus aimante, la plus douce, la plus sensible, la plus belle, la plus lumineuse et la plus protectrice de toi. Tu dois devenir un modèle pour tous les autres et pour cela, tu dois tout assumer de ta nature de Femme ! »

« Je comprends. Mais je n’ai pas beaucoup de notions de mode, de coquetterie, de féminité.

Comment faire alors, concrètement parlant ? »

La Source rit doucement, amusée par ma question.

Elle me regarde droit dans les yeux et me dit :

« Tu as en toi tout le nécessaire pour savoir comment te faire belle ! Il faut juste que tu le veuille vraiment, au fond de toi !

Quand tu souhaiteras être belle quotidiennement, n’oublie pas que tu as en toi l’Inspiration des Cieux (images de beauté des dimensions supérieures). Celle-ci guidera tes choix. Mais avant cela, il te faudra t’affranchir de ce que peuvent penser les autres de ton apparence et de leurs jugements (famille surtout). Tu peux aussi t’inspirer de tout ce que tu peux trouver sur internet pour te donner des idées.

Lance-toi et tu verras le résultat inattendu que cela produira ! »

Je sens qu’elle essaye de m’encourager.

« Je te remercie.

Et d’ailleurs, ça me permet d’aborder un autre sujet : l’aspect financier de ma vie.

Parce que voilà, même si je sais que je dois me défaire de mes dernières attaches humaines pour pouvoir m’élever, prendre soin de soi demande une certaine capacité de dépenses.

De plus, avec Ioan, nous souhaiterions vraiment concevoir nos enfants très prochainement,

et cela implique beaucoup de frais.

Alors, comment faire pour nous en sortir financièrement ?

Devrais-je reprendre une activité rémunérée suffisante pour faire face à tout ça ?

Quoi faire dans ce cas ? »

« Il est vrai que tout cela entraîne des frais. Mais tu dois nous faire confiance, nous mettrons sur ton chemin tout le nécessaire (je vois des rencontres, des bonnes affaires sur les marchés, mais aussi que je me fais payer pour des pratiques en groupes). »

« Très bien. Je vous remercie. 

Autre chose : vous disiez à Muriel que je devais profiter de cette pause à Saint Raphaël

pour vivre pleinement ma vie de femme.

Mais, pour être honnête, mon vaginisme est quelque chose qui m’en empêche grandement !

Comment pourrais-je enfin parvenir à m’en débarrasser ? »

« Au fur et mesure que tu t’assumeras et que tu grandiras en tant que femme (par le biais de ma féminité), tes peurs se dissiperont et ton corps s’ouvrira à l’amour.

Il n’y a rien de plus à faire. Laisse-toi aller et tout se passera bien. »

« Merci.

Alors maintenant, j’aimerais parler de l’homme qui a été mon guide pendant

près d’un mois à Londres en 2013 et avec qui les choses se sont mal terminées

 car il a tenté de me contrôler et de s’accaparer mon travail.

J’ai pensé le rappeler pour commencer à faire bouger les choses à une plus grande échelle et peut-être même démarrer quelque chose avec lui et ses relations parmi les autorités spirituelles.

De quelle façon pensez-vous qu’il pourrait m’aider ? »

La Source et la Mère Divine se concertent du regard.

La Mère Divine prend la parole et me dit :

« Nous pensons qu’il pourrait t’aider à y voir plus clair, concernant ta Mission et la façon dont tu t’accompliras sur Terre.

Il pourra également, dans le futur, t’introduire auprès de certaines personnes haut placées (il te servira d’intermédiaire). Il ne serait pas investi dans le centre, mais plutôt dans ta Mission mondiale et dans celle de tes enfants. Il pourrait être un bon complément au travail de Muriel et Véronique à tes côtés.

Néanmoins, il faudra faire attention, car il aura tendance à vouloir se placer au-dessus de toi, se considérant comme ton guide de par son expérience, et à vouloir te diriger.

Il faudra donc que tu lui fasses comprendre où est sa place et que ses pratiques ne s’appliquent pas à toi nécessairement ! »

« Je comprends.

Concernant un tout autre sujet, je me souviens qu’un matin au réveil, vous m’avez transmis une vision

dans laquelle je me voyais habillée dans une belle robe blanche, très élégante et moderne,

un peu comme un membre de la famille royale d’Angleterre et j’étais très mince.

J’étais assise sur le bord d’un lit d’hôpital où un jeune militaire était hospitalisé.

Je lui parlais, le réconfortais.

Il était gravement blessé et, à la fin, je lui remettais une couverture chargée de mon énergie que je déposais sur ses épaules.

Je faisais de même avec tous les blessés de l’hôpital.

Je voyais que ça se passait aux États-Unis et que ces personnes s’étaient blessées

pour sauver les civils pris dans le conflit nucléaire.

Quelle était cette vision ? Et sa signification ? »

La Source fait un large geste de la main et apparaît devant moi un paysage dévasté par la guerre. Je marche parmi les décombres. Je suis sous l’apparence de l’Être de Lumière qui est en moi.

Je tâche de repérer les survivants pour leur apporter mon réconfort et je libère les Âmes des défunts pour qu’elles s’élèvent.

La Source me dit :

« Ce sera ton rôle d’être présente sur les lieux touchés par les conflits. Ton aide sera très précieuse et demandée.

Tu soulageras de leurs souffrances tous ceux qui seront sur place, afin qu’ils puissent continuer à avancer dans leurs vies et porter assistance à leur prochain.

Tout ce que tu feras leur permettra d’aider les autres à leur tour, leur transmettant ainsi l’amour que tu leur auras donnés, provoquant un effet boule de neige. »

Je remercie et je ressors.

Afin de ne pas faire fausse route, je demande à Muriel (une élève de mes formations, devenue une grande amie) d’effectuer une courte séance concernant la reprise de contact avec mon guide de Londres.

 

Séance faite par Muriel :

Bonjour Laurianne

Tout d’abord hier quand tu m’as demandé à faire une séance pour reprendre contact avec ton ex mentor de Londres, cela m’a mis très mal à l’aise.

C’est pourquoi je t’ai écrit : « C’est étrange que tu veuilles reprendre contact avec lui ».

Ce matin j’ai fait une séance pour toi. J’ai retrouvé dans mon canal de lumière ma Conscience Supérieure, mon Âme, mon Esprit, la Mère Divine puis la Source.

Lorsque j’ai expliqué à la Mère Divine pourquoi je voulais faire une séance, j’ai ressenti comme un grand malaise, une sorte d’angoisse, voire de peur.

Mais j’ai insisté en lui disant que c’était peut-être mes propres peurs qui réagissaient. Donc j’ai été au-delà de ce trou noir qui s’était formé devant mes yeux.

J’ai expliqué ensuite ce que je voulais faire à la Source, qui n’a pas voulu me répondre mais seulement qu’Elle donnerait son avis dans mon Jardin avec toutes les Êtres qui m’entoureront.

Nous sommes parties dans mes Jardins.

Tout le monde était là. Je les ai tous remerciés et leur ai dit que j’étais là pour savoir si tu pouvais reprendre contact avec cet homme.

J’ai bien souligné qu’Ils devaient absolument m’aider à aller au-delà de mes propres aprioris.

Après avoir été protégée par la Fleur Divine, j’ai eu plusieurs réponses :

« Cet homme a évolué de son côté, mais à sa manière, c’est-à-dire avec sa partie humaine.

Tout son savoir a été fondé par rapport à lui-même et non pas à travers la Source, la Mère Divine ou la Mère Universelle.

Il est « dangereux » dans la mesure qu’il parait sûr de lui-même, alors que son savoir est très restreint.

Tu peux prendre contact avec lui mais il faut te protéger auparavant.

Il essaiera de nouveau de te monopoliser, non pas pour t’avoir à lui mais pour te convaincre qu’il a raison.

Il ne t’apportera rien, sauf peut-être le plaisir de renouer un contact avec une personne du passé.

C’est ta peur qui te fera te diriger vers lui.

Tu n’en as pas besoin pour ta propre évolution, sauf si cela te permet de comprendre quels merveilleux et formidables bonds tu as fait dans ta propre évolution.

L’Amour est en toi, continues d’avancer sur ton chemin, nous sommes là auprès de toi et nous te tenons la main tout au long de ton chemin. »

Je te vois alors monter tranquillement des marches dans un jardin, apaisée, heureuse.

Voilà mon amie ce que j’ai vu pour toi.

Je reste connectée toute la journée et je recevrais peut-être d’autres informations.

Avant de terminer, une dernière information me vient : si tu prends contact avec lui, ne lui dis pas que tu as mis au point une technique. Protège-toi bien.

 

Vous aussi, vous pouvez le faire :

Rendez-vous sur la page des Cadeaux de Lumière : à venir

 

< RETOUR AU JOURNAL

< RETOUR AUX CADEAUX DE LUMIÈRE

error: Ce contenu est protégé